Nouveautés

Nouveautés

Active filters

Résine HCA Terminator | EXTRA

Résine HCA Terminator | EXTRA

à partir de 80 €

5 8 avis

Résine 10% H4CBD + 3% CBN

Résine 10% H4CBD + 3% CBN

à partir de 40 €

5 1 avis

Bonbon muscimol 🍄

Bonbon muscimol 🍄

à partir de 25 €

4.75 12 avis

Résine CBN - 3x Filtré 50% CBN

Résine CBN - 3x Filtré 50% CBN

à partir de 9.9 €

Fleur CBN White Widow 60% CBN

Fleur CBN White Widow 60% CBN

à partir de 9.9 €

Fleur CBD Criticaillé

Fleur CBD Criticaillé

à partir de 22 €

5 1 avis

Pack 3 Pods Découverte | HCA, CRD, THCV

Pack 3 Pods Découverte | HCA, CRD, THCV

à partir de 70 €

5 2 avis

Fleur CBD Small Buds Blueberry

Fleur CBD Small Buds Blueberry

à partir de 22 €

Fleur CBD Gorilla US

Fleur CBD Gorilla US

à partir de 8.9 €

Fleur CBD Amnésia US

Fleur CBD Amnésia US

à partir de 8.9 €

5 2 avis

Fleur CBD Bubble Gum

Fleur CBD Bubble Gum

à partir de 7.8 €

5 1 avis

Fleur CBD Plutonium

Fleur CBD Plutonium

à partir de 8.9 €

5 3 avis

Pod 1ml 90% H-CBD CRD

Pod 1ml 90% H-CBD CRD

à partir de 30 €

5 1 avis

Fleur CaliWeed L.A Confidential

Fleur CaliWeed L.A Confidential

à partir de 8.9 €

Fleur CBD Small Buds 24k Gold

Fleur CBD Small Buds 24k Gold

à partir de 22 €

5 1 avis

FAQ

NOTRE FAQ SUR LES NOUVEAUTÉS

Le CBD est l'un des cannabinoïdes présents dans le chanvre (cannabis) à l'instar des flavonoïdes et des terpénoïdes. Cette substance exerce une action sur les récepteurs du système endocannabinoïde. Cela lui permet d'avoir des effets bénéfiques sur l'organisme. Il faut, cependant, différencier le CBD du tétrahydrocannabinol (THC) qui est également extrait du cannabis. Contrairement à cette substance, le CBD n'est pas psychoactif. C'est l'une des raisons pour lesquelles le cannabidiol est autorisé à la vente dans plusieurs pays et utilisé dans le traitement de diverses maladies.

Depuis l'Antiquité, on utilisait déjà le cannabis pour soulager la douleur. De nombreuses études scientifiques ont démontré que certains composants du chanvre, en l'occurrence le CBD, pourraient avoir des effets analgésiques. Le système endocannabinoïde (ECS) de l'organisme assure différentes fonctions. Il est en effet impliqué dans la régulation du sommeil, le soulagement de la douleur, la réaction du système immunitaire… Le CBD exerce une action sur les récepteurs endocannabinoïdes de l'organisme, ce qui pourrait aider à réduire la douleur chronique.

Une étude scientifique a montré que le cannabidiol peut se révéler plus efficace qu'un antidouleur classique. Cette recherche rapporte que le CBD possède des propriétés anxiolytiques et analgésiques remarquables. De ce fait, la consommation du cannabidiol pourrait être utilisée pour traiter les douleurs liées à certaines maladies.

Grâce à ses composants, le CBD est considéré comme un antidouleur naturel. Cette molécule n'est toutefois pas un remède miracle. L'idéal est alors de demander l'avis d'un médecin avant de réaliser une cure à base de cannabidiol.

Le CBD cannabidiol, son action sur le stress et l'anxiété. Les troubles de stress et d'anxiété sont très courants. Ils peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. En règle générale, pour traiter le stress et l'anxiété, on utilise des médicaments pharmaceutiques. Ces derniers sont cependant susceptibles d'avoir des effets secondaires comme : le manque de sommeil, l'agitation, la somnolence, les maux de tête, le dysfonctionnement sexuel.

Selon de nombreuses recherches scientifiques, le CBD pourrait favoriser la détente et la relaxation. Il va aider l'organisme à lutter contre le stress et l'anxiété. Il a notamment été révélé l'efficacité de l'huile de CBD dans la lutte contre les troubles de stress et d'anxiété. Cela est dû au fait que le cannabidiol a la capacité d'agir sur la sérotonine qui est à l'origine de la régulation de l'humeur et des troubles comportementaux.

Il a aussi été prouvé que le CBD cannabidiol a des effets relaxants et anxiolytiques sur le corps. De ce fait, il pourrait être intéressant d'utiliser cette substance dans la lutte contre les troubles d'insomnie. L'action des somnifères peut être délétère pour la santé. Le cannabidiol est un extrait naturel qui n'a aucun effet indésirable sur la santé, s'il est utilisé dans de bonnes proportions.

Sa consommation pourrait faciliter l'endormissement et améliorer la qualité du sommeil. L'action du CBD sur la sérotonine peut éviter au consommateur d'avoir un sommeil paradoxal prolongé. De ce fait, les réveils nocturnes sont limités. Le consommateur pourrait ainsi bénéficier d'un sommeil profond et surtout réparateur. C'est pourquoi de nombreuses personnes considèrent le CBD comme un somnifère naturel.

L'action du CBD sur les troubles neurologiques. Le CBD aurait également un potentiel médical élevé dans le traitement des troubles liés à certaines affections. Grâce à son action calmante et relaxante, le cannabidiol serait susceptible d'aider à réduire la fréquence des crises chez une personne souffrant de la maladie de Parkinson par exemple. Le CBD peut agir comme un sédatif. Il pourrait permettre de prévenir et de soulager les troubles neurologiques. À titre d'exemple, certaines études (bien qu'elles soient récentes) rapportent que le CBD peut être efficace pour diminuer les symptômes de la schizophrénie.

Tout comme les antipsychotiques, le cannabidiol pourrait contribuer à mieux gérer les états psychotiques sans pour autant provoquer d'importants effets secondaires. Étant donné que le CBD a un effet sur le système endocannabinoïde et les récepteurs de signalisation cérébrale, il peut agir sur les troubles neurologiques. Le traitement de plusieurs affections comme la sclérose en plaques, l'épilepsie ou encore la dystonie fait partie des utilisations du CBD les plus étudiées.

Le CBD et les affections cutanées. À l'instar des plantes adaptogènes, le CBD pourrait se révéler comme un traitement efficace contre les problèmes de la peau. Il a été prouvé que le cannabidiol a un effet sur la synthèse lipidique et favorise la régulation des glandes sébacées. Cela peut permettre de prévenir et de traiter différentes affections cutanées comme l'acné par exemple. Les chercheurs reconnaissent les effets anti-inflammatoires du CBD.

Le cannabidiol pourrait donc être utile pour contrôler et traiter efficacement les éruptions cutanées. L'efficacité du CBD est relative au mode de consommation adopté et au dosage administré. Le cannabidiol peut être aujourd'hui consommé sous différentes formes et variétés. Tous les produits à base de CBD n'ont pas la même concentration. Il convient donc de bien choisir celui dont on a besoin.

Pour être sûr de trouver des produits de qualité, il vaut mieux effectuer ses achats dans un CBD Shop de confiance comme Shoptacbd. Dans son catalogue en ligne, le site propose des produits à base de CBD de qualité premium. Qu'il s'agisse de l'huile de CBD, de la fleur de CBD, de la résine de CBD ou encore des e-liquides au CBD, on y trouve le nécessaire pour réaliser une cure à base de cannabidiol.

Le H4CBD (hexahydrocannabidiol) est une dénomination scientifique qui renvoie à un cannabinoïde qui n'est pas directement extrait du chanvre. En décomposant le mot H4CBD : H correspond à Hydrogène, 4 renvoie au nombre d'atomes d'hydrogène présent dans la molécule, CBD correspond au cannabidiol. Il s'agit tout simplement d'une molécule du CBD dont l'architecture biologique a été modifiée afin d'améliorer son rendement. Ce cannabinoïde hydrogéné a été créé pour la première fois au début des années 40 dans un but thérapeutique.

Le H4CBD est aussi connu sous le nom de tétrahydrocannabidiol (THD). À l'instar du HHC (dont la vente est interdite en France), il peut être considéré comme un cannabinoïde semi-synthétique, car ils sont tous les deux fabriqués en laboratoire. Le H4CBD n'existe pas en revanche dans la nature. Il est obtenu par hydrogénation. Cette technique courante dans l'industrie agroalimentaire est sans danger pour la santé.

Pour faire simple, le CBD hydrogéné fait partie des cannabinoïdes synthétisés à partir des extraits du cannabis. L'idée est de modifier la structure moléculaire du CBD afin d'optimiser ses effets. Les produits à base de H4CBD sont aujourd'hui de plus en plus présents dans les boutiques de CBD. Cela témoigne de l'efficacité de ce cannabinoïde.

Quelle est la différence entre le CBD et le H4CBD ? Bien qu'ils présentent des composants assez similaires, le CBD et le H4CBD sont des cannabinoïdes différents. Le cannabidiol est un produit organique directement extrait de la plante de chanvre, Cannabis sativa L. Le H4CBD provient, quant à lui, du CBD. C'est un produit de synthèse obtenu grâce à l'hydrogénation du CBD. Ces cannabinoïdes se différencient également à travers leur efficacité.

Le H4CBD est une substance chimique formulée pour optimiser les potentiels effets du CBD. On peut donc le considérer comme un cannabinoïde très puissant.

Par ailleurs, le CBD et le H4CBD ne fonctionnent pas de la même manière. Le cannabidiol n'intervient pas sur le récepteur CB1 contrairement au H4CBD. Il agit plutôt sur les molécules ou les neurotransmetteurs du système endocannabinoïde. C'est pourquoi les effets du H4CBD sont plus marqués.

Le CBN cannabinol est une substance assez particulière. Contrairement aux cannabinoïdes déjà connus (CBD, CBG, CBC, THC), il n'est pas directement produit par le cannabis. Le CBN est le fruit d'un long processus de décarboxylation du THC. Cela ne veut pas pour autant dire qu'il n'a aucun lien avec la plante de cannabis. Le CBN est en effet présent dans le chanvre sous la forme d'un acide nommé CBNa. Il est dépendant du THC. On l'obtient notamment en chauffant et en oxygénant ce dernier.

Pour faire simple, le CBN est produit par élimination du dioxyde de carbone (CO2) du THC. Étant donné que ce dernier provient du cannabis, on peut donc en dire autant du CBN. Il s'ajoute ainsi à la longue liste des cannabinoïdes qui témoignent de l'engouement pour la plante de cannabis. Ces molécules doivent tout de même être soumises à de nombreuses expérimentations afin de déterminer avec certitude leurs effets thérapeutiques.

Tout comme le THC, le CBN agirait sur les récepteurs cannabinoïdes. Ces organes de régulation favoriseraient le maintien d'un bon équilibre entre le système immunitaire, le système digestif et le système nerveux central de l'organisme. Cela est possible grâce aux composés chimiques des récepteurs CB1 et CB2 du corps. En se liant à ces récepteurs, le CBN peut stimuler leur fonction, ce qui est susceptible de déclencher différents changements biologiques : amélioration de la qualité du sommeil, effets thérapeutiques et potentiellement psychoactifs, soulagement de la douleur, régulation de l'humeur… Le fonctionnement de cet extrait du THC sur les récepteurs cannabinoïdes reste encore à démontrer. Des études doivent être menées pour mieux comprendre cette interaction.

Le CBN pourrait avoir de nombreux effets sur le corps et l'esprit. Étant donné qu'il provient du THC, cette substance serait susceptible de vous procurer les mêmes bienfaits que le tétrahydrocannabinol. Au regard des vertus de la plante dont il est issu, le CBN pourrait agir positivement sur l'organisme. Contrairement au THC, il n'atteindra pas en revanche le système nerveux.

La combinaison du CBN avec le THC dans des variétés Indica pourrait se révéler efficace par effet d'entourage (synergie entre les cannabinoïdes). La réglementation en vigueur en France ne permet pas cependant la commercialisation des produits contenant plus de 0,3 % de THC. Voici en détail les potentiels effets et vertus de cet extrait du tétrahydrocannabinol sur l'organisme.

L'effet du CBN sur le sommeil a été étudié par de nombreux scientifiques. Ces derniers ont rapporté que le cannabinol peut avoir des effets sédatifs. Une recherche menée en 2021 a montré que le CBN est susceptible de favoriser l'endormissement. La molécule a en effet contribué à réduire l'éveil dans certaines expérimentations animales, ce qui a permis d'augmenter la durée totale du sommeil.

D'autres études sont toutefois requises pour mieux comprendre l'action du CBN sur l'endormissement. La fondation américaine pour le sommeil reconnaît tout de même le potentiel prometteur de ce cannabinoïde pour lutter contre les troubles d'insomnie.

Il a été prouvé que le CBN aurait des effets sur le stress et l'anxiété. Les propriétés relaxantes de ce cannabinoïde peuvent en effet favoriser le calme et la concentration. La consommation des produits à base de CBN peut être ainsi recommandée en cas de troubles de stress et d'anxiété.

Une cure à base de cannabinol ne doit cependant pas être réalisée sans l'accord d'un professionnel de santé. Veuillez donc demander l'avis de votre médecin avant d'utiliser cette substance élaborée à partir du THC.

Le CBG, cannabigerol, est un des principaux, voir le principal, cannabinoïdes issus des différents types de plantes cannabis. Lui aussi découvert à l’aube des années 60 par les 2 scientifiques précurseurs que sont Raphaël Mechoulam et Yechiel Gaoni, il est possible de trouver des traces de CBG dans les plans cannabis THC tout comme dans la plante de chanvre Sativa L (CBD). Malgré cela, et comme de nombreux cannabinoïdes, ses effets ne sont, en aucun cas, psychotropes et ne provoquent aucune altération de l’état de conscience de son consommateur.

Malgré les grandes similarités qu’il partage avec le cannabidiol (CBD) ou encore le cannabichromene (CBC), le CBG se démarque encore plus que ses confrères. En effet, c’est une molécule mère, ce qui veut dire que le développement et la production d'autres cannabinoïdes durant l’évolution de la plante dépend de lui. Il joue un rôle majeur au niveau de la biosynthèse opérant au sein de cannabis, mais également en ce qui concerne l’effet d’entourage, ce processus synergique naturel liant et renforçant l’action de tous les cannabinoïdes. Le cannabigerol étant à la base de la pousse des plants, initie la création des autres molécules. Un processus très énergivore pour le CBG, dont les taux contenus dans les souches de cannabis dépassent que très rarement les 1 %. A l’heure actuelle, les teneurs naturelles des plantes de cannabis en cannabigerol sont tellement dures à extraire en grosse quantité, que la science se penche sur des manipulations génétiques et les croisements afin d’optimiser ses taux.

Le CBG propose des bienfaits thérapeutiques considérés remarquables pour l’organisme. En effet, le CBG semble avoir le potentiel d'atteindre des rangs plus élevés que les autres cannabinoïdes connus, surtout en ce qui concerne les applications médicinales.

Fondamentalement différent de ses pairs de par sa structure chimique, le CBG propose des effets différents des autres, notamment sur l’action qu’il produit dans l’organisme.

Plusieurs études montrent que son association avec le CBD et les terpènes permettrait d'amplifier le soulagement de la douleur mais surtout, il permettrait d'améliorer l'humeur grâce à son action sur la sérotonine et donc de diminuer les symptômes de la déprime.

Le THCP est un cannabinoïde qui appartient à la famille des phytocannabinoïdes, c'est-à-dire des composés produits naturellement par la plante de cannabis. Il a été découvert pour la première fois en 2019 par une équipe de chercheurs italiens, qui ont identifié cette nouvelle molécule lors de leurs recherches sur la composition chimique du cannabis. Le THCP est structurellement similaire au THC, mais il se distingue par une chaîne latérale plus longue, ce qui lui confère une plus grande affinité avec les récepteurs cannabinoïdes dans le corps humain.

Le cannabis est une plante qui contient de nombreux composés chimiques, dont les cannabinoïdes, qui sont responsables de ses effets sur le corps humain. Le THC (tétrahydrocannabinol) est le cannabinoïde le plus connu pour ses propriétés psychoactives, mais il existe également d'autres cannabinoïdes moins étudiés, tels que le THCP (tétrahydrocannabiphorol). Le THCP a récemment attiré l'attention des chercheurs en raison de ses caractéristiques uniques et de son potentiel d'effets sur le corps humain.

Le THCP est un cannabinoïde présent en quantités très faibles dans la plante de cannabis, ce qui explique pourquoi il a été peu étudié jusqu'à présent. Cependant, des recherches récentes ont montré que le THCP pourrait être jusqu'à 30 fois plus puissant que le THC. Cela est dû à sa structure chimique spécifique, qui comprend une chaîne latérale de sept atomes de carbone, tandis que le THC en a seulement cinq. Cette structure unique permet au THCP de se lier plus étroitement aux récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain, ce qui pourrait entraîner des effets plus puissants.

Les effets potentiels du THCP sont encore peu connus, mais des études préliminaires ont montré qu'il pourrait avoir des propriétés similaires à celles du THC. Par exemple, il peut avoir des effets analgésiques, anti-inflammatoires et antispasmodiques, ce qui en fait un candidat potentiel pour le traitement de la douleur, de l'inflammation et des spasmes musculaires. De plus, le THCP pourrait également avoir des effets sur l'appétit, l'humeur et le sommeil, bien que ces effets doivent encore être étudiés plus en profondeur.

Il convient de noter que le THCP n'est pas largement disponible sur le marché et que sa légalité peut varier en fonction des réglementations locales. Étant donné que le THCP est un cannabinoïde émergent et peu étudié, il est important de procéder à des recherches approfondies pour mieux comprendre ses effets et ses éventuels avantages thérapeutiques. De plus, il est essentiel de souligner que les effets du THCP peuvent varier d'une personne à l'autre en raison de facteurs tels que la sensibilité individuelle et la posologie utilisée.

En conclusion, le THCP est un nouveau cannabinoïde prometteur qui présente un potentiel d'effets puissants sur le corps humain. Ses caractéristiques chimiques uniques et sa capacité à se lier étroitement aux récepteurs cannabinoïdes soulèvent des questions intéressantes pour les chercheurs et ouvrent de nouvelles perspectives dans le domaine de la recherche sur le cannabis. Cependant, davantage d'études sont nécessaires pour évaluer pleinement les effets, la sécurité et l'efficacité du THCP, ainsi que pour comprendre comment il peut être utilisé de manière responsable et bénéfique pour la santé humaine.

Quant au tétrahydrocannabivarine, ou THCV, il fait aussi partie des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis, à l'image du CBC (Le cannabichromene), le CBN (cannabinol) ou encore le CBG (cannabigerol), comme diverses de ses consœurs et notamment le THC, possède lui-même des propriétés psychotropes. Mieux (ou pire) encore, il facilite l'accès du THC aux récepteurs CB1 du Système endocannabinoïde et décuple l’effet euphorique de ce dernier pendant les premières minutes suivant la consommation.

On le retrouve en quantité élevée de variétés naturelles (non-hybrides) de cannabis. Souvent moins présent que le THC, on le retrouve à des niveaux de teneur avoisinant les 4 à 5 %. Et même si son action sur l’état de conscience fait penser à celle du THC, certains de ses effets sur l’organisme et le psychisme peuvent être contraire. Exemple avec son impact sur l'appétit, que le THCV à tendance à réduire, au contraire du tétrahydrocannabinol (THC) qui lui a tendance à le stimuler.

Sa consommation à de faibles taux n’a aucun impact significativement grave ou dangereux sur la santé, cependant, tout comme le THC, ses effets psychotropes peuvent avoir un impact sur la santé et le bon fonctionnement de notre psychisme.

Côté vertus, et comme préciser un peu plus haut, c’est son fort potentiel médicinal qui rend la science toute jouasse. En effet, selon des études effectuées dans le but de découvrir et observer ses vertus, les scientifiques se sont rendu compte que le THCV pouvait être très efficace concernant les traitements liés à l'obésité. Certains laboratoires pharmaceutiques ont même déjà commencé l’administration de certains de leurs traitements liés à cette pathologie. En plus de cela, il aiderait également le taux de sucre et d’insuline dans le sang. Les principes actifs anti-inflammatoire et anti-douleurs du THCV seraient, eux aussi, étudiés dans le cadre de la conception de certains traitements médicaux.

Le THCV tétrahydrocannabivarine, comme beaucoup de cannabinoïdes, favoriserait la réduction du stress, des crises d’angoisse, de l’anxiété, mais aussi, amoindrirait l’impact post-traumatique lié à une expérience négative et/ou marquante. Des recherches concernant son utilisation dans le traitement et la gestion des symptômes liés à des maladies comme Alzheimer, Parkinson ou encore l’ostéoporose sont par ailleurs en cours.

Pour ce qui est question de sa légalité, certaines zones d’ombre persistent au tableau. En effet, pour l’heure, le THCV tétrahydrocannabivarine n’est ni interdit ni autorisé, ce qui fait de sa légalité un sujet plutôt ambigu. Mais le fait qu’il représente une substance psychotrope, comme le THC qui, lui, est illégale dans la majorité des pays, ne joue pas en la faveur d’une possible légalité concernant ce cannabinoïde dans le futur. Les sociétés et gouvernements actuels, dont celui de la France, ayant encore beaucoup de mal, ne serait qu’à concevoir l’idée d'autoriser la consommation thérapeutique et/ou récréative de substances psychotropes.