Conducteur avec un joint de canabis

La détection de cannabis

Présent sous différentes formes, le cannabis est considéré en France comme une drogue et présente de nombreux effets néfastes sur le long terme tels que des troubles psychiques ou une perte de facultés intellectuelles.

Ainsi, l’achat de cannabis est strictement interdit. Quant à elle, la consommation de cannabis est interdite et très contrôlée par les forces de l’ordre ou les médecins grâce à des tests qui permettent la détection de THC dans le corps.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les tests de dépistages et les alternatives légales sur le territoire français.

Sommaire:

 

Comprendre le test urinaire

Le test de détection urinaire de consommation de cannabis est en réalité une petite bandelette qui vise à détecter la présence de THC dans les urines en cinq minutes. Ce test est très fiable et est jugé efficace dès le jour qui suit la première consommation. 

Que ce soit en joint, en ingestion, ou encore en inhalation, le cannabis et ses dérivés sont toujours détectables dans les urines. Peu importe la forme de consommation, ce type de dépistage indique un résultat clair : négatif ou positif. 

Un détecteur de fumée

Et le test salivaire ? 

Pour obtenir un résultat rapidement, dans les quelques heures qui suivent la consommation de cannabis, il faudra faire un test salivaire. Peu importe ici le niveau de consommation, le taux de THC est détectable rapidement grâce aux traces de THC qui se déposent dans la bouche. Cependant, les traces ne sont pas éternelles, car la salive s’occupe de les effacer. Ainsi, il se peut que si le test salivaire est réalisé une dizaine d’heures après votre consommation, on ne retrouve pas de traces de drogue.

Les tests salivaires sont tout de même moins fiables que les tests urinaires parce qu'ils présentent une marge d’erreur allant de 30 à 50 % en fonction des tests. 

Bon à savoir : Les forces de l’ordre sont équipées depuis quelques années de tests de dépistage salivaire pour contrôler les automobilistes et leur consommation potentielle de stupéfiants (ce qui représente un délit grave en France).

Combien de temps le cannabis reste-t-il détectable ?

En fonction de votre métabolisme et votre consommation, la durée du THC dans votre corps peut varier. Pour les consommateurs occasionnels, le cannabis est détectable en moyenne 2 à 3 jours après la dernière consommation. Concernant les consommateurs réguliers,  on compte entre 5 et 10 jours après la dernière consommation. Si vous consommez néanmoins du cannabis quotidiennement, on parle plutôt d’une quinzaine à une soixantaine de jours. Dans le cadre où le cannabis est consommé en infusion ou dans des recettes culinaires, il peut être détectable sur un test jusqu’à cinq jours après la dernière prise.

Les alternatives au cannabis

Vous recherchez des alternatives légales au cannabis et autorisées en France ? Pensez au CBD ou au HHC. Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule présente dans la plante de cannabis, mais qui n’est pas psychoactif. Le HHC est une molécule très proche du tétrahydrocannabinol (THC) obtenue synthétiquement en laboratoire. Ces molécules présentent de multiples bienfaits thérapeutiques sur les femmes enceintes, les êtres humains, et même sur les animaux !

Aujourd’hui, en France, le CBD et le HHC sont autorisés à la vente et à la consommation si le seuil de THC ne dépasse pas 0,2 %. Chez Shop Ta CBD nous nous engageons à vous proposer du CBD, et du HHC, de qualité premium, 100 % légal et certifié. Toute l’année, profitez d’un large choix de produits : Fleur de CBD, résine HHC, huile de CBD, gummies HHC, e-liquides CBD et HHC, soins et comestibles, etc. 

Retour au blog